La typographie

La typographie se définit comme la forme ou le dessin qui va être appliqué à une police de caractère. Qu’elle soit arrondie, colorée, avec empattement ou sans elle donnera à votre marque tout son caractère. Les typographies sont regroupées en plusieurs familles de caractères qui comportent des similitudes.


  • Serif : polices à empattement (ex : Times New Roman, Georgia, Garamond…)

  • Sans-serif : polices sans empattement (ex : Arial, Helvetica, Tahoma, Verdana…)

  • Cursive : polices simulant l’écriture à la main (ex : Lucida Handwriting)

  • Fantaisie : polices plus décoratives, surtout utilisées pour des titres (ex: Impact, Fraktur…)

  • Monospace : polices à largeur (chasse) fixe (ex : Courier New, Lucida Console…)

Le choix de la typographie ne doit pas se faire à la légère et celle-ci doit être alignée à vos valeurs et à vos objectifs.


Utiliser plusieurs polices différentes vous permettra de donner du relief à votre texte. Toutefois, la limite doit se situer à 2 ou 3 polices différentes. Il est, par exemple, possible d’alterner une police sérif avec une police sans sérif. Jouez sur les contrastes, les tailles de caractère et n’abusez pas des majuscules qui sont plus difficiles à lire.


Il est important de faire évoluer la charte graphique de votre entreprise. Evitez les polices par défaut (Arial, Times New Roman). Ces dernières très largement utilisées ne vous permettront pas de vous démarquer.


Étude de cas

Le logo de Google, l’un des plus connu au monde, est un bon exemple pour comprendre l’importance de la typographie pour une marque. En effet, au fil des années celui-ci a beaucoup évolué, en parallèle avec les évolutions du web. De 1999 à 2015, c’est la police Catcull qui a été privilégiée par les designers de Google. Toutefois, celle-ci fût abandonnée en 2015 lors de l’avènement du *flat design. L’effet 3D est alors abandonné et une nouvelle police sans serif est créée, la Product Sans.



*Flat design : Le flat design (design plat en français), est un design graphique axé sur le minimalisme. Par opposition à un design réaliste et détaillé, le flat design élimine les éléments jugés décoratifs ou superflus (détails, ombres, effet 3D…).


Nous savons combien votre budget communication est précieux. C’est pourquoi nous vous accompagnons, dès le départ, dans la création (ou le remaniement) de votre identité visuelle. Ceci vous permettra d’éviter par la suite des frais additionnels tels que la réimpression de cartes de visites ou encore la refonte de votre site internet.


Les trois points clés à mémoriser

  • La typographie fait partie intégrante de votre identité visuelle. A l’instar, par exemple, de / des couleurs qui composent votre logo.

  • La police de caractère de votre entreprise doit correspondre aux valeurs et aux objectifs de votre entreprise.

  • Respectez les bonnes pratiques (ci-dessus) et faites-vous accompagner par des professionnels ! 🤝

Sources : C-Marketing, 1ère Position, Wikipedia

30 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout